53 Avenue de la Fontenelle, 88100, Saint-dié-des-Vosges
+33642327960
bedel.maxime@gmail.com

LE REIKI

Révèle ton plein potentiel

LE SOIN ENERGETIQUE : 

Il permet de libérer tensions et blocages inscrits dans le corps. Il rééquilibre ainsi les énergies corporelles. Ce soin agit sur le corps physique et sur l’ensemble de son système énergétique (corps éthérique, corps astral, chakras, aura…). Il permet également de réveiller et de tonifier les fonctions vitales et fournit à l’organisme l’énergie nécessaire pour se régénérer.
La durée d’une séance est d’environ
1H en fonction de la personne et de ses besoins.
Le patient reste habillé.
Je travaille sans massage ni manipulation. 
Important :
Les soins énergétiques ne remplacent pas un traitement médical, c’est une thérapie complémentaire.

Les bénéfices d’une séance :

  • un mieux-être physique et psychologique
  • une sensation de détente et de légèreté
  • un équilibre retrouvé, une meilleure conscience de soi
  • une libération des blocages énergétiques
  • un regain d’énergie et une réduction du stress
  • et un renforcement du système immunitaire…

Pour acheter le soin énergétique Cliquez-ici 

Le rôle du praticien Reiki :

L’objectif du pratiquant de Reiki et à ce que nous faisons réellement.

Tous les bons pratiquants de Reiki devraient faire de la méditation une partie de leur pratique quotidienne et devraient avoir suivi les initiations appropriées avec un maître Reiki. Cela facilite une connexion à des fréquences plus élevées avec lesquelles ils sont capables de canaliser l’énergie à travers leur propre champ électromagnétique dans leur chakra couronne et dans tout leur corps. Il voyage ensuite de leur chakra du cœur, de leurs bras et de leurs mains vers le champ électromagnétique et le corps physique du receveur.

Pour le dire simplement, le praticien agit de la même manière qu’une tige de métal conduisant l’électricité ou l’énergie thermique de la source à sa destination et partout.

En se connectant à des fréquences plus élevées ou plus fines d’énergie consciente qui est tout autour de nous, et en utilisant l’intention ou la pensée aimante (qui, comme indiqué précédemment, est aussi énergie) pour guérir et nettoyer, le praticien Reiki est capable de diriger l’énergie là où elle est la plus nécessaire. Mais après avoir dit cela, le Reiki ira là où il est nécessaire, peu importe où le pratiquant place ses mains, ou dans le cas de Reiki à distance, à travers n’importe quel espace au destinataire désiré.

Il y aurait désormais 40 groupes scientifiques qui étudient la biophotonique et les thérapies associées à l’heure actuelle dans le monde entier.

Le Reiki peut s’adresser à tout le monde: athée, religieux et spirituel. La croyance ou la compréhension n’a pas vraiment d’importance – tout ce que nous devons savoir, c’est que cela fonctionne indépendamment, que vous adoptiez une vision scientifique ou spirituelle.

Comment fonctionne le Reiki?

La recherche sur cette question gagne peu à peu en vitesse, avec beaucoup de travail dans le champ électromagnétique de tous les êtres vivants, et les voies pour lesquelles cette énergie est transférée dans le corps.

Le corps physique a un maillage de tubes composé de collagène et rempli d’un fluide très fin, appelé système myofascial qui relie toutes nos parties, en quelque sorte comme une autoroute énergétique. Le système myofascial transporte des signaux sous la forme de minuscules impulsions électriques appelées biophotons que l’on considère comme les plus petites étincelles d’énergie consciente, transportant les éléments de base de la vie et permettant à toutes les cellules de communiquer entre elles.

Ce qui est étonnant c’est que ces biophotons ont été photographiés dans une seule goutte d’eau en utilisant un somatoscope avec un grossissement de 30000x. Ce que les chercheurs ont trouvé, c’est qu’un biophoton unique subit une série de changements de forme, montrant des symboles anciens que nous reconnaissons de la culture et de la religion anciennes.

Nous savons maintenant que l’énergie, véhiculant des messages et des informations, se déplace constamment à travers nos champs électromagnétiques et notre corps physique sous la forme de lumière. Cette lumière est partout et en tout, vibrant à des vitesses différentes comme cela a été mentionné précédemment, et imperceptible aux capacités limitées de nos cinq sens de base.

Le système myofascial est probablement l’un des systèmes les plus importants dans le corps et aussi l’un des plus négligés. En nous, le système myofascial a sept points principaux où il y a beaucoup plus de fascias que dans d’autres régions qui, curieusement, correspondent aux sept principaux centres d’énergie, ou plus communément, les chakras.

Il va de soi que s’il y a plus de fascias dans ces zones, on trouverait plus de biophtons ici puisque le maillage des tubes est beaucoup plus épais, créant un plus grand point chaud d’énergie, pour ainsi dire. Dans le Reiki, c’est avec ces zones que le praticien travaillera le plus.

Bien qu’il existe aujourd’hui différentes manières d’appréhender et de présenter le reiki, selon la plupart de ses praticiens, l’un des buts du reiki est de soulager les souffrances, d’apporter un calme mental, une paix intérieure et un bien-être en général. Il se fonderait sur le concept du taoïsme chinois Ch’i ainsi que celui du Zen et des Arts martiaux japonais ki, « énergie universelle de vie » (l’équivalent du Ch’i chinois et du Ki japonais est le prâna dans la philosophie indienne), le « souffle vital » qui circule partout dans la Nature, notamment dans le corps, permettant son fonctionnement et reliant les êtres entre eux.

La caractéristique principale du Reiki reste le concept de canalisation, c’est-à-dire la capacité du praticien reiki à servir de canal à une circulation de l’énergie vers une personne.

Certains praticiens associent le reiki à l’activation des 7 chakras qui est une conception issue du tantrayana et du yoga traditionnel indien. Ce système de l’Inde est connu au Japon à travers le système bouddhiste, lequel s’appuie sur 5 centres subtils correspondant aux 5 éléments, et le Shintô/Taoïsme, comme l’acupuncture et le shiatsu, sur un système de 3 centres subtils.

Le système de progression dans le reiki serait aussi inspiré du shintoïsme japonais, dont il reprend en partie le système d’initiation lequel est dénommé « reikiki » ou « reiki-kanjō » dans le Shintô traditionnel10. Il se réfère aussi en partie au système bouddhiste, notamment à la psychologie bouddhique tantrique (vacuité de l’ego) : ainsi l’un des symboles reiki est la représentation picturale du mantra de la compassion, la syllabe (bija) « hrih » qui symbolise le bouddha Amitabha. Le symbole utilisé par le maître pour conférer l’initiation (dai-komyo) renvoie au mantra shingon Komyo (lumière brillante) en relation avec la doctrine bouddhique de la claire lumière fondamentale11 lequel est représenté dans cette tradition par un mandala dans lequel le bouddha Vairocana est entouré des couleurs de l’arc-en-ciel avec en périphérie 23 lunes blanches comprenant des lettres sanscrites.

Les principaux symboles du reiki transmis dans les enseignements des deuxième et troisième degrés sont : le Cho Ku Rei, le Sei He Ki, le Hon Sha Ze Sho Nen, le Dai Ko Myo. Ils sont tracés ou visualisés durant la séance de reiki12. Dans la pratique, l’imposition des mains est censée transmettre « de l’énergie », c’est-à-dire « une force en mouvement ».

Qu’est-ce que le Reiki ?

Comment fonctionne-t-il ?

La plupart des gens considèrent le Reiki comme une sorte de charabia, mais il est maintenant reconnu dans toute la communauté scientifique comme une thérapie tangible et mesurable que l’on peut comprendre scientifiquement (dans une certaine mesure) quand nous considérons l’Univers d’un point de vue quantique.

Les scientifiques réalisent désormais que la réponse à la question de la vie et à notre perception physique réside dans la composition énergétique des choses. Einstein l’a exprimé dans sa fameuse équation E = mc², qui en termes simples signifie que l’énergie est égale à la masse multipliée par la vitesse de la lumière.

Cela montre que toute matière est énergie.

Selon la théorie des particules, de minuscules particules sous forme d’atomes, de molécules ou d’ions se déplacent à des vitesses différentes. Si nous relions ceci à la théorie de la relativité d’Einstein et supposons que toute la matière est faite à partir d’énergie, alors ces particules sont également faites d’énergie. Ce que nous percevons comme solide, ne l’est pas en réalité. C’est une question de fréquence, comme avec un canal radio, et dans nos cinq sens de base, nous ne pouvons percevoir qu’une fraction de ces vibrations. La science nous dit qu’il y a des fréquences infiniment au-delà de notre sphère de perception.

Nos corps physiques ne font pas exception et sont donc faits d’énergie qui vibre aussi à une fréquence particulière. Nous avons notre propre champ biomagnétique qui peut être manipulé et canalisé, comme toute énergie.

Il est également reconnu que toute pensée est énergie et peut créer un effet positif ou négatif selon l’intention, comme le montre un exemple de Lynne McTaggart dans son livre The Intention Experiment (2008).

Donc, si l’intention a le pouvoir de manipuler l’énergie, est-ce que ce que nous pensons est ce que nous sommes?

Je crois que si nous pensons quelque chose avec une intention négative ou une vibration énergétique négative, cela peut créer une réponse négative dans nos corps physiques, mentaux, émotionnels ou spirituels. Cette réponse négative peut créer logiquement une maladie dans notre corps qui peut être guérie avec une intention positive, si bien sûr, nous regardons cette question de ce point de vue.