Créer une nouvelle habitude

Ose Déployer Ton JEU

Créer une nouvelle habitude

 

Imaginez que vous puissiez accomplir quelque chose chaque jour, sans déroger à la règle.

Quelque chose de constructif et de motivant, qui au bout du compte aboutit à une oeuvre fabuleuse.

Par exemple : retrouver un corps d’athlète en faisant 20 minutes de sport chaque jour, écrire un livre en écrivant une ou deux pages tous les jours, apprendre un instrument de musique en répétant 30 minutes par jour.

Tout cela est possible grâce à l’effet conjugué des efforts journaliers répétés.

Et pour cela, rien de mieux que de prendre une habitude journalière.

En théorie, ça a l’air simple. Il suffit simplement de se dire : oui, j’y arriverai. Marquer cela sur un bout de papier, ou pourquoi pas partager l’idée avec votre entourage.

Mais comme vous le savez, en pratique c’est moins simple. Car on a tendance à perdre de vue ce genre de résolution après quelques semaines.

Et ce n’est pas forcément une décision réfléchie et consciente. Souvent, l’habitude s’estompe naturellemet d’elle-même.

Alors comment cultiver la flamme de votre nouvelle habitude ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui…

More…

 

La technique du tronc d’arbre

Pour maintenir une habitude journalière sur la durée, une première possibilité est d’utiliser ce que j’appelle la technique du “tronc d’arbre”.

Imaginez que vous cheminez en voiture au milieu d’une forêt. Au bout de votre route, si on vous demande de vous souvenir d’un arbre en particulier, vous aurez beaucoup de mal à le faire.

Sauf si cet arbre en question a attiré votre attention.

Et vous pouvez être sûr que c’est le cas s’il a barré votre route et que vous avez dû appeler du renfort pour le dégager de votre chemin.

Revenons à votre habitude journalière.

Comment être sûr que votre attention se porte sur votre habitude journalière ?

Eh bien comme avec le tronc d’abre, le plus sûr est de dresser un obstacle sur votre passage qui vous fera penser à votre habitude journalière.

Par exemple : mettez votre guitare en vue au bord de votre lit, pour que vous pensiez à faire vos 30 minutes de guitare journalières.

Ca fonctionne encore mieux si c’est un obstacle un peu insolite.

Par exemple : placez vos chaussures de sport au dessus de votre clavier d’ordinateur pour vous souvenir d’aller faire vos 20 minutes de footing journaliers.

Cette technique fonctionne. Mais elle a un gros inconvénient : il faut penser à mettre en place ce pense-bête chaque jour.

Ce qui revient en gros à créer une nouvelle habitude journalière plus petite.

Et rien ne garantie qu’elle ne va pas s’estomper au fil des jours.

 

 

La technique de l’empilement d’habitude

Partant de là, vous pouvez réfléchir aux habitudes journalières que vous avez déjà mises en place et qui tiennent la route.

Il y en a forcément. Ne serait-ce que de vous laver les dents ou de vous raser chaque jour.

Voilà des habitudes éprouvées, et vous savez que vous pouvez compter sur ces habitudes tout au long de l’année.

D’où l’idée de vous appuyer sur ces habitudes fiables pour développer de nouvelles habitudes journalières.

Autrement dit : empiler votre nouvelle habitude à une de vos habitudes déjà bien ancrées dans votre vie.

On pourrait par exemple imaginer de coller un post-it sur votre trousse de toilette. Et sur ce post-it, vous écrivez “guitare”.

Ainsi, chaque jour, celui-ci vous rappelle que vous avez décidé d’apprendre la guitare.

Si ça vous paraît trop bizarre ou difficile à mettre en place, réfléchissez à d’autres habitudes plus appropriées sur lesquelles vous appuyer.

Un grand classique, c’est l’agenda. Si vous avez l’habitude d’utiliser un agenda avec des pages journalières, vous pouvez écrire sur chaque page que vous avez décidé de créer cette nouvelle habitude.

Même chose pour le smartphone que vous utilisez quotidiennement. Vous pouvez céer par exemple une alerte qui s’affiche chaque jour au bon moment.

 

 

Le problème de l’accoutumance

Tout cela fonctionne, mais il y a un dernier problème à résoudre : le problème d’accoutumance.

J’ai remarqué ce problème notamment avec la technique de l’alerte sur le smartphone.

Si vous programmez une alerte qui chaque jour vous rappelle de réaliser votre habitude journalière, eh bien au bout d’un moment, vous ne la voyez plus.

Votre cerveau zappe automatiquement l’alerte, car celle-ci se fond désormais dans la masse.

Ce n’est plus un élément remarquable ou étonnant de votre quotidien.

D’où la nécessité de renouveller la manière dont vous ancrez la nouvelle habitude sur l’ancienne habitude journalière.

Si vous souhaitez savoir comment je m’y prends, voici comment je procède…

Actuellement, j’utilise le logiciel Anki pour me souvenir de réaliser mes habitudes journalières.

Anki est un logiciel qui permet de cultiver sa mémoire en s’interrogeant avec des cartes de question/réponse qui sont proposées à des intervalles de plus en plus espacés.

Utiliser Anki est maintenant devenu une habitude journalière fiable pour moi.

Et je m’appuie sur Anki pour me souvenir de plusieurs habitudes journalières que j’ai décidé de prendre.

Notamment l’habitude d’écrire une page de journal personnel pour chaque jour de ma vie.

Comment je fait cela ?

Eh bien j’ai tout simplement mis une carte de question/réponse dédiée aux habitudes journalière qui apparaît chaque jour sur mon logiciel Anki.

Et je modifie parfois un peu cette carte pour éviter le problème de l’accoutumance, par exemple en y ajoutant des citations inspirantes de livres que je découvre.

Ainsi, chaque jour, j’ai un rappel bienvenu pour me souvenir des habitudes journalières que j’ai pris la résolution de réaliser dans mon quotidien.

J’espère que tout cela vous aura donné quelques idées.

MAXIME BEDEL COACHING

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire