Comment se concentrer ?

Ose Déployer Ton JEU

Comment se concentrer ?

 

La concentration est un levier clé pour performer : c’est ce qui permet de mobiliser ses ressources au bon moment. D’être au top et d’exprimer ce que vous avez en vous.

Mais si tout le monde parle de concentration, de capacité à se concentrer, pas grand monde n’explique comment faire.

La mauvaise idée serait de « vouloir » vous concentrer.

Avez-vous remarqué que là où il y a de la volonté, il y a de la lourdeur ? Avez-vous remarqué que parfois, sans le vouloir, tout se passe parfaitement : vos coups partent tout seuls, vous savez où va arriver la balle de votre adversaire au moment même de sa frappe de balle, vous visez les zones justes, sans effort ? Bravo, vous avez fait l’expérience de « la zone ».

Un moment de grâce qui, parfois, retombe au moment où l’on réalise que l’on est au top. Le cerveau (la volonté) reprend le dessus et l’on est « pris » par l’enjeu. Nos croyances limitantes (“je ne peux pas continuer à jouer comme cela, sinon je serai mieux classé”) nous remettent dans notre scénario « perdant ».

Si la volonté ne fonctionne pas, comment faire pour être impactant et activer tout notre potentiel ? 

1ère élément : apprivoisez le bavardage intempestif de vos pensées

Les “histoires” qui vous trottent dans la tête en match peuvent être très variées :

– penser à un événement futur qui n’a aucun rapport avec le match (une fête entre amis, l’école ou le boulot, etc.),  

– imaginer ce que les autres pensent de son jeu et du match

– anticiper la suite du match (se voir gagner ou perdre)

– se dire qu’à l’entraînement, on faisait mieux

– etc.

Ces pensées qui vous trottent dans la tête viennent parasiter l’expression de votre potentiel, elles vous consomment de l’énergie et détournent votre attention du moment présent.

L’objectif : être ici et maintenant.

2ème élement : redevenez animal, à l’affût, instinctif, les sens en éveil.

Pour être ici et maintenant, revenez sur le corps et soyez attentifs à vos sens.

Certains sont plutôt visuels et peuvent concentrer leur regard sur des micros détails de l’environnement ambiant (les coutures de la balle ou une ligne sur le terrain par exemple); d’autres sont kinesthésiques et peuvent être attentifs au contact de leur(s) main(s) sur leur raquette; d’autres encore privilégient l’ouïe en étant focalisé sur le son de la balle à la frappe, au rebond, dans la raquette de son adversaire. Il ne s’agit pas de « sortir » du match, il s’agit de l’habiter, de le sentir, d’« être » le match.

Essayez, amusez-vous ! Sentez l’air entrer dans vos narines, écoutez battre votre coeur. Soyez au-dedans et au-dehors : dans le match et sur vos sensations. Cela suppose beaucoup d’entraînement, mais c’est le moyen le plus sûr pour atteindre la « zone ». 

Autre chose sur la concentration : Björn Borg dit qu’à sa plus grande époque, il était capable d’être concentré 5 heures par jour…A combien pensez-vous être ?

http://www.soyezpro.com/single-post/2015/10/07/Comment-se-concentrer-